Concours de coinche lundi 13 janvier 14h salle des acacias St Bonnet de Mure

Contact :
Avenue de l'Hôtel de Ville Saint Bonnet de Mure
Téléphone : 07 82 51 85 65

Visite du Progrès à Chassieu

 

 

 

Rendez-vous est donné à 19h15, et c’est en covoiturage que nous rejoignons le restaurant “La Fabrique” à Chassieu pour débuter la soirée. Après un copieux menu (salade lyonnaise, poulet à la crème, fromage et dessert) nous nous rendons vers 21h45 sur le site du progrès où nous sommes attendus par de charmantes hôtesses.La visite débute par un court métrage présentant l’historique de l’entreprise et son développement au fil des années.Puis nous entrons dans la salle des rotatives, encore peu bruyante, le tirage des journaux n’ayant pas encore commencé. Vient ensuite la salle dite de “la cathédrale”, où sont stockés les énormes rouleaux de papier recyclé qui servent à la fabrication du journal. Le stock est d’un mois environ, chaque rouleau pesant plusieurs tonnes. Dans la salle suivante, l’hôtesse nous montre les bacs d’encre et les gros tuyaux et pompes qui injectent l’encre nécessaire à l’impression. 22h30, retour dans la salle des rotatives, très bruyante cette fois puisque les journaux sont en cours d’impression, nous avons peine à entendre les explications fournies, et nous faisons répéter de nombreuses fois les explications données.Quelques marches plus tard, nous pénétrons dans la salle de composition et de reprographie. Les plaques d’aluminium pour l’impression offset sont prêtes. Les articles et la composition des pages sont réalisés dans d’autres locaux (Confluence pour Lyon par ex.) 27 éditions différentes du progrès sont réalisées chaque soir. A la sortie des rotatives, les larges feuilles sont coupées, pliées et assemblées puis dirigées vers la salle d’expédition. Dans cette salle tout est aussi robotisé, (comme dans toutes les salles que nous avons vues): empaquetage par lieux de distribution, étiquetage collectif ou individuel et transfert postal ou sur les quais de chargement. Nous sommes impressionnés par la rapidité et la précision du travail effectué, sachant que seulement 30 à 40 personnes travaillent sur ce site de production.La visite se termine dans la salle d’accueil, autour d’un jus de fruits (bien mérité vu le nombre de marches montées et descendues), où chacun s’est vu remettre un petit cadeau et un diplôme de visite. Cette visite s’est effectuée en 3 groupes d’une vingtaine, à 3 dates différentes, les adhérents de CALM intéressés étant trop nombreux pour ne faire qu’une seule sortie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

  Détail actus